Archive | février 2012

Une mission de promotion de l’armée tourne au rapport de farce.

Le vendredi 03 février en début de soirée, la Brigade Activiste des Clowns avait reçu pour mission de renforcer les troupes postées en gare de Lyon dans le cadre du plan vigipirate. C’est armées de leurs uniformes fluos, leurs plumeaux, bidules et nez rouges que les patrouilles de clowns invitèrent chacun « à signaler tout bagage ou colis suspect » et à se suspecter les uns les autres …

Il s’agissait de maintenir un niveau de peur suffisant pour garantir sécurité et obéissance à l’injuste ordre établi. La mission se déroulait sereinement quand les agents assermentés de la SNCF et un bataillon de la police nationale se décidèrent à rejoindre le dispositif pour mieux ficher les bons et les mauvais français.

Pendant que le corps des Narines et les policiers paradaient fièrement, il est à regretter que des affiches où l’on pouvait lire : « Nous n’avons que 2 ennemis : ceux qui dirigent les armées contre les peuples et l’obéissance » aient été disposées dans la gare.

Quelques caméramans et photographes amateurs osèrent couvrir l’évènement et furent bien vite maitrisés. Un gradé déclarait même : « Alors que les Services Publics sont réorientés pour soutenir l’effort de guerre – suppression de postes dans l’Éducation Nationale contre recrutement dans l’Armée – une atteinte à la dignité des forces d’occupation ne devrait pas rester impunie. »

C’est alors qu’ils accomplissaient un travail de terrain impeccable que les membres de la Brigade Activiste des Clowns, injustement jalousée par leurs collègues, furent conduits manu-militari au commissariat pour une inspection surprise. Ils reçurent 945€ d’amendes pour « trouble à la tranquillité des voyageurs » sans doute causé par un gilet mal enfilé ou un insigne légèrement de biais.

Déçus par ce manque de reconnaissance, alors qu’ils ont soigneusement relayé le message des autorités, ils vont contester l’amende. Les clowns affirment haut et fort leur intention de continuer à défendre les excès du plan vigipirate, mettant en avant son coût exorbitant, sa réduction des libertés individuelles, le fichage généralisé, alors qu’il s’agit de la sécurité de tous les citoyens !

Ils invitent « tout ceux qui veulent rire de la folie du monde à les rejoindre » et « à souscrire à la mutuelle des clowns pour participer au frais de justice ».

contact : brigadeclowns  ateuhh   Gmail  point com
Publicités

Conférence d’Areva en mode Survie

Conférence d’Areva en mode Survie

en savoir plus : http://survie.org/

%d blogueurs aiment cette page :