Archive | Pollution RSS for this section

La BAC encadre la marche pour le climat

 Les meilleurs éléments de la brigade nezlite de la BAC ont été envoyés pour assurer la séréNEZation des marcheurs pour le climat. Tandis que ces derniers déambulaient fièrement dans les rues nous avons contrôlé les carrefours, séduit la presse du monde entier et bien sûr protégé les 4×4 de nos amis les riches! Car sans regarder où ils mettaient les pieds, ils risquaient d’abîmer notre seule chance de mener une vie sans argent! Et oui le gouvernement Rançais a décidé qu’à chaque pic de pollution les transports en communs seraient gratuits. Mais alors, qu’attendons-nous pour polluer?! Nous sommes du même avis que ceux qui sont restés chez eux, nous voulons prendre le métro gratuitement, manger des fraises en hiver, faire du surf à Varsovie et voir Flippeur le dauphin en Bretagne. Le réchauffement climatique promet une vie si belle qu’il est de notre devoir de promouvoir son avancée.

 N’ayez crainte, cette planète, nous la réchaufferons avec notre Joie et notre Amour. 

 Vive le réchauffement des cœurs!

Voir sur TéléBocale : https://www.youtube.com/watch?v=HcHtB9twA_I&list=TLB7Q5rQUkSBrN9h6xNBX5tOvSbeM9rFcu

La BAC dépollue la Seine de ses nitrates et pesticides

Alertée par le projet de loi “biodiversité” qui est débattu à l’Assemblée Nationale les 24, 26, 27 juin et qui envisage la disparition de l’ONEMA – l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, la Brigade Activiste des Clowns a décidé de se mouiller.

Samedi 21 juin, la BAC s’est jetée à la Seine, en plein coeur de Paris, pour savonner, récurer, briquer, serpiller, écoper, absorber, ingérer absolument TOUTE pollution. Avec cette opération spectaculaire, notre brigade a été fière de venir en grand renfort à la police de l’eau. La brigade fluviale nous a rejoint pendant la baignade, pour nous aider à regagner les quais.

Un chaleureux, mais encore humide, bisou à Télébocal pour ces images.

parisienActionSpa

> Téléchouraver le communiqué de presse [pdf]

La BAC récupère les déchets nucléaires

01Le jeudi 5 juin 2014, journée internationale de l’environnement, une délégation spéciale de nettoyage du Clownistan est intervenue afin de tenter la récupération in extremis de déchets nucléaires.

La BAC récupère vos vieux déchets nucléaires

C’est à l’occasion d’une conférence de presse préfigurant le salon mondial du nucléaire (World Nuclear Exhibition) au siège de l’OCDE (Organisation de Croissance et de Destruction Economique) que nos nettoyeurs-recycleurs expérimentés, armés de sacs poubelles et balais enrichis en uranium, ont cherché à collecter les précieuses déjections irradiées.

A l’heure où la (f)Rance produit des milliers de mètre cubes de déchets radioactifs, nous réclamons, nous aussi, les clowns, le droit de fertiliser nos sols grâce à l’enfouissement de décharges aux atomes fissurés.

Malheureusement, l’équipe à du quitter les lieux les sac02s vides, face à l’avidité des actionnaires et gestionnaires qui souhaitent garder secrètes leurs cachettes favorites et s’irradier en privé. Notre délégation a pu néanmoins gratter quelques radiations et négocier de juteux contrats Patrop Publics et surtout Privés (PPPs).

Nous ne cessons d’espérer que le Clownistan puisse lui aussi un jour être doté de toxicités chimiques éternelles et que l’Agence pour l’Energie Nucléaire de l’OCDE puisse un jour accepter nos demandes.

Pour que triomphent l’Ordre, la Morale et leur pognon :
Vive la journée de l’environnement, la croissance, les trous, et leurs déchets !  03

La BAC expulse de dangereuses espèces menacées

Jeudi 13 février, la BAC – section animales dangerugissant  – sous les ordres du gouvernoument, a efficacement contrôlé, transféré et expulsé des espèces  protégées illégales (tritons crêtés, salamandres, chauves-souris…) qui encombraient nos rues.
Ces animaux valant quelques unités de compensation elle permettent un bénéfice net tout à fait chatoyant. Nous nous empresserons de le partager avec notre bienfaiteur Vinci au profit d’un aéroport rayonnant.
Cette action pour la sécurité de tous, permet donc également d’assurer prospérité, croissance et compétitivité de notre glorieux pays.

La population, terrorisée par ces animaux sauvages, s’est empressée de prendre tous les tracts annonçant la manifestation du 22 février à Nantes

Merci à Télébocal pour les images.

Brigade spéciale de fracturation hydillique au Conseil Constitutionnel (ou presque)

A tous les FrançéEs

La B.A.C., soucieuse de l’Avenir Pétrolifère et Gazifère de la France, a envoyé hier mardi 24 septembre 2013, une Brigade Spéciale de Fracturation au Conseil Constitutionnel, pour connaître l’issue de la Question Prioritaire de Constitutionnalité posée sur la loi Jacob (qui interdit la fracturation hydillique en France) !

Les brigadiers avaient pour mission de demander aux plus Hauts Gardiens du Pouvoir Législatif, si nous pouvions enfin fracturer librement et hydilliquement.

Voici leur message :

« Parce que nous ne pouvons continuer à vivre dans l’ignorance de ce qui se cache sous le sol que nous foulons jour après jour, nous voulons savoir ! Savoir combien de Gaz et d’Huiles de Chips dorment tranquillement sous nous à chaque instant, à notre insu ! Nous sommes prêts à tout fracturer pour savoir : vivre ainsi dans l’ignorance, c’est indigne et insupportable, nous n’en dormons plus !!!

Et on est aussi en manque de Pétrole et de Bulles Spéculatives, ce qui est aussi indigne et insupportable, et pour notre dose on est prêt à tout aussi !

Fracturons enfin librement ! »

Pour nous éviter la fatigue des escaliers qui mènent aux Hauts Gardiens, nous avons été reçu devant la Comédie Française par un charmant comité d’accueil officiel, en uniforme et tout ! Trop la classe !

IMG_1374s
C’était tellement beau devant la Comédie Française, que du coup on a fait pété la fracturation illico, sur le champ, pour fêter ça, tellement on était content ! ça a bien giclé, c’était beau et rafraichissant comme tout. Et on a tout de suite vu les effets économiques: notre mallette s’est remplie de billets au-to-ma-tiquement !! Ils ont eu l’air d’apprécier beaucoup ceux du comité d’accueil, mais ils sont très modestes, la preuve: ils ont pas voulu de nos billets…

Clowns against shale gas drilling

Après ça, ou avant j’ai oublié l’ordre, on a délivré notre message (cf. plus haut, entre guillemets) et on espère qu’il a bien été transmis aux Hauts Gardiens, sans oublier, un GROS BISOU !!

IMG_1384s

Aéropportunités pour les huiles du PS

Lors de l’inauguration de la ligne de tram T3,
Les clowns ont saisi l’aéropportunités pour graisser les huiles du PS.
Clowns151212-1
inauguration T3
Ce matin là, nous nous sommes retrouvé-e-s, nous, le club des riches du clownistan, représentant-e-s des grandes entreprises et des autorités de notre beau pays, de bonne heure et de bonne humeur afin d’assister à l’inauguration du tramway T3b à la porte de la Villette à Paris.
Comme nous avions hâte de serrer des mains! et particulièrement à des officiels français, ces grands spécialistes en partenariat public-privé!
Munis de pots de vin pour les uns et d’argent public pour les autres, nous avions bien l’intention de conclure ce formidable marché que représente notre projet d’aéroport à Notre-Dame de Paris!
Alors que nous attendions l’arrivée du premier tramway devant libérer Bertrand Delanoë et Jean-Paul Huchon, nous avons papoté avec tout un tas de gens très intéressés par notre grand projet. Ils avaient un tas d’excellentes idées, comme par exemple de rétablir l’esclavage afin de pouvoir continuer à bâtir de grandes œuvres contribuant au rayonnement de la France, pour bien moins cher qu’en faisant travailler des sans-papiers!
Finalement le tramway est arrivé, nous avons alors acclamé Bertrand Delanoë, qui a finit par nous serrer la main… mais n’a malheureusement pas lu notre contrat de travaux publics d’intérêts privés, pourtant fort beau et fort long!
Il semblerait qu’un dangereux groupe d’activistes se trouvait sur place, car soudainement, la gendarmerie nationale nous a encerclé-e-s et tenu-e-s à l’écart de la manifestation afin d’assurer notre protection.
Nous fument excessivement reconnaissants à l’État français de prendre ainsi soin de nous… Un mini-bus spécial fût même affrété pour nous promené-e-s dans la capitale française, à toute allure et sirènes hurlantes…
et ça fini comme ça
%d blogueurs aiment cette page :