Une délégation du clownistan chez le marchand d’armes SOFEMA

AVIS A LA POUPULASSE !

Rencontre au sommet entre les envoyés du Clownistan, Monseigneur Du Rocdefer, ambassadeur du Clownistan et sa délégation, et SOFEMA.

En ce jour du 12 juillet de l’an de grâce 12 après Naïnileveune, notre rencontre a porté sur les dernières innovations technologiques et électroniques de la belle entreprise d’armes SOFEMA afin d’équiper le Clownistan de la meilleure des technologies françaises.

sofema01
Après un audit approfondi sur leur méthode d’exploitation explosive, sur la qualité de leurs produits de maintien de la Paix et sur leurs partenariats avec d’autres clients, telles les bienfaitrices démocraties Russes et Syriennes, les deux parties ont conclu un accord juteux pour l’achat des équipements suivants :

– 500 AMC
– 170 AMX
– 30 VBL 90
– 20 hélicoptères alouettes
– 50 mortiers
– 1 super Cougar (en jupe)
– 2 avions Mirage 2000

De plus, le Clownistan se réjouit qu’un partenariat de référence pour la gestion de l’obsolescence de ces machines et pour la maintenance de ses soldats ait été mis en place dans un souci de pérenniser la manne financière que représente ce marché pour nos dirigeants.

Cet accord s’est formalisé par une plainte et des auditions libres !

Le Clownistan se félicite de la qualité de la relation établie avec la SOFEMA, qu’elle espère durable et destructrice.

> Lire le communiqué de presse

Vive le Capitalisme libre ! Vive la Guerre !

Publicités

Notre troupeau à besoin d’eau

Le texte original, par Peter Brabeck, PDG de Nestlé en 2008 : http://www.youtube.com/watch?v=Q86rClH5WJs

Appel à rester tranquille

communiqueNDDL

Procès Vichypirate

Lundi 3 juin a lieu le procès d’un clown de la BAC (Brigade Activiste des Clowns) pour « Trouble de la tranquillité de voyageurs». Cette brigade de clowns était venue gare de Lyon « renforcer les troupes dans le cadre du plan vigipirate ». Les « forces de l’ordre » se sont alors vues dépassées par leurs collègues des « farces de l’ordre ». Exhumant un décret du régime de Vichy, la police a verbalisé sept clowns.

patrouille de clowns au lance-missile

Il s’agissait pour eux « de maintenir un niveau de peur suffisant pour garantir sécurité et obéissance à l’injuste ordre établi ». Hors ces activistes n’ont pas semblé avoir peur des mercenaires lourdement armés qui paradaient dans la gare. En effet, ils se sont joints à leur défilé en invitant chacun « à signaler tout bagage ou colis suspect » et à se suspecter les uns les autres.

Déçus par le manque de reconnaissance, alors qu’ils ont soigneusement relayé le message des autorités, les clowns ont contesté leurs infractions et demandé un procès.

« Ces atteintes à la dignité des forces d’occupation » pourraient ne pas être sanctionnées, puisque l’infraction se révèle sans objet. Le juge de proximité, quant à lui, risque d’être perplexe face aux pratiques douteuses d’oppression politique de la police.

De leur côté, les clowns affirment haut et fort leur intention de « continuer à défendre les excès du plan vigipirate ». Ils mettent en avant son coût exorbitant, sa réduction des libertés individuelles, le fichage généralisé « pour défendre les intérêts du marché et le système démocra-trique! »

 

Le verdict est tombé : Remise de peine!
La peine que nous n’éprouvions pas est remise au placard… Place à la jouahahahah!

Pour questionner le rôle de l’armée Rançaise : http://survie.org/

Un ouvrage pour analyser l’idéologie sécuritaire « Attentifs ensemble! » de Jérôme Thorel

 

La Jardinerie Nationale met fin au désordre printanier

A Narbonne, la Jardinerie Nationale élimine glorieusement la dernière abeille vivante !

Grâce à la douce et belle arme chimique Monsanto (Roundup) et ses pétillants glyphosates, cette brigade délite a gagné !

La Jardinerie Nationale élimine la dernière abeille vivante !

La Narine Nationale en action

Merci à Télé Bocal !

Aux armes clownoyens!

À toutes les sommes qui gâtent
Et aux sous qui empâtent
Aux intérêts que rapportent les parts
Les économies faites sur le compte des défaites
De ceux qu’on veille à laisser ignares
Douce chair qui s’endort et assourdit ses pores
Doux malaise sans remords et se meurt sans regret
Il y a de l’art en peine, et des blagues à la traîne
L’avenir se condamne dans cette faille

La chaîne humaine des inquiets trop polis
Ce week-end a laissé peu de traces à Paris
Chacun doit bien le reconnaître
Se tenir les mains, bien tranquille devant des bourreaux rigolards
Augmente l’épaisseur de leurs tapis de théâtre
C’est à Fukushima, les pauvres japonais!
Ici c’est Paris! Heureux les français! Dormez! Dormez!
Bien chauffés!
Le danger est ailleurs.
Et les médias joueurs, effrayés de perdre les recettes
d’une pub de collabos pour leur propre fortune
Et celle d’Areva,
Et celle d’EDF, et de leurs actionnaires
Frelatés par le poids de leurs parts.
Jouons les catastrophes avant qu’elles ne soient bien réelles!
Aux armes clownoyens!
Déformez les boîtes à cons! Allons! Allons!

Il y a de l’art en peine, et des blagues à la traîne

L’avenir se jouera dans cette faille

%d blogueurs aiment cette page :